"On ne vous en veut pas... vous les gens..."

Publié le par ¤ AngeL ¤

elisa-chouchou.jpg

"A tous ceux qui n'aiment pas nos chiens...
A ceux qui gobent les infos bêtement
A ceux qui englués dans la propagande médiatique des journaux, télévision, radios ou autres.
A ceux qui ne supportent pas les rottweilers, staffs, ou autres assimilés molosses juste à cause de leur "gueule"
A ceux qui dans la rue, hurlent, nous insultent et nous menacent
A ceux qui promènent leurs "roquets" ou brave chien de famille sans laisse (en ville, partout, à la campagne)
Aux mères de famille qui attrapent leurs enfants en criant ou en traversant la rue brutalement (risquant la vie de leur gamin sur la route).
A nos proches qui refusent de nous voir à cause de nos chiens
Aux voisins qui paniquent, harcèlent, empoisonnent, provoquent nos chiens et nous insultent.
A vous...qui avez peur de l'image atroce que le gouvernement vous montre, dans le but de VOUS faire peur...
A vous que nous ne pouvons même pas juger d’avoir peur, à cause des images chocs, de la violence orchestrée et mise en scène, des photos, des cas rares de morsures (souvent causées par des chiens maltraités ou détenus enfermés dans d’horribles conditions) ou des rares idiots qui utilisent leurs molosses à de mauvaises fins...
A vous français à qui l’on rabâche sciemment que nos chiens sont dangereux…


On ne vous en veut pas...vous les gens...d'être victimes de la propagande...on ne vous en veut pas de penser que nos chiens sont ce que les médias choisissent de vous montrer.
Depuis plus de 10 ans...on vous abreuve des pires horreurs sur NOS chiens...
Nous ne pouvons même pas vous en vouloir...


Mais ne nous en voulez pas, à votre tour…d’aimer nos chiens.
Ne nous en voulez pas de nous sentir persécutés.

Lisez l’histoire qui va suivre plus bas...
Ne serait-ce que 5 min, mettez VOUS à NOTRE place.


Depuis 99, la France a organisé l'éradication de nos chiens...lentement, sournoisement.
Quelques balbutiements politiques...à coups de faits divers qui brutalement sont soit disant devenus quotidiens et le mythe du sauvage pitbull tueur d'enfant a terrorisé les foyers, angoissé les mères de famille, et engendré des envies de meurtres de la part de nos voisins, fourrières et refuges ou des envies de justice pour la sécurité nationale.

Aujourd'hui...détenir un chien catégorisé...est bien plus difficile que de s'acheter une arme et d'aller tirer sur une classe entière d'enfants innocents dans une école ou de tuer un camarade de lycée pour une histoire d'ados.

Aujourd'hui, promener son rott, son staff, son dogue ou même son gros chien...relève de la délinquance, et met en péril la sécurité publique, alors que pénétrer dans une maternité et voler un enfant est aussi facile que de s'acheter une baguette de pain dans une boulangerie.


A l'heure actuelle...nous, propriétaires, maîtres, simples gens comme vous...père, mère de famille, jeune ou moins jeunes, devons nous plier à des lois et des contraintes de plus en plus sévères.


Alors que nos chiens sont ceux qui auraient le plus besoin de se dépenser, de jouer de courir, de faire du sport...ou JUSTE d'avoir le DROIT de ramasser une balle qu'on leur lance...ce simple geste si anodin…que vous tous faites avec votre chien nous est interdit par la loi.
Le simple fait de lancer un bâton à nos chiens est proscrit.
Un "petit chien", ou des races plus « paresseuses » n'ont pas autant besoin de se dépenser que nos chiens...et pourtant, eux ont le droit de divaguer, de ne pas être tenus en laisse, d’aboyer, de grogner en toute impunité, de ne pas êtré éduqués…Sans que personne ne trouve cela inquiétant.


Mais pourtant, laisser gambader nos chiens, les laisser courir, attraper un frisbee, une balle...est interdit à un molosse. Sans compter que les transports en communs, les lieux publics, la foule, les loisirs, les hôtels et autres lieux ne tolèrent pas nos chiens. Pire encore, les locations, le simple droit au logement nous est interdit dans certains cas. Même certains vétérinaires refusent une simple consultation à nos chiens, que ce soit pour des soins d’urgence ou
des blessures graves…ou pour juste un vaccin…La plupart des pensions refusent nos chiens...beaucoup de clubs d'éducation canine aussi refusent nos chiens.


Le seul droit...la muselière, la laisse et des formalités à n'en plus finir et pour certains, la mort immédiate car nés sans papiers (LOF)
Nos autres droits :
Déclaration en mairie (on est fiché...les pédophiles le sont-ils eux ?????)
Nos chiens sont enregistrés en mairie ou auprès de la Police tels de dangereux criminels,
assurés responsabilité civile (payant),
doivent passer une visite comportementale chez un vétérinaire (150€)...
être munis d'un passeport (payant); et vaccinés contre la rage (alors que la rage n'est plus obligatoire depuis des années)
et nous propriétaires devons nous même passer une formation d'une journée (en moyenne entre 50 et 200€)...formation nous donnant un certificat d'aptitude à la détention de chiens de catégorie 1 ou 2


Suite à cela...après ces diverses formalités contraignantes et coûteuses, nous devons nous soumettre au bon vouloir du maire de notre lieu de résidence, afin que celui-ci daigne nous délivrer ce fameux « permis de détention de chien dangereux »…


En France, au 21ème siècle, nous devons demander au maire de notre commune la PERMISSION de sortir nos chiens.


Nous devons obtenir l’accord de notre maire pour que nos chiens aient juste le DROIT de poser leurs pattes sur un trottoir…nous devons demander à notre commune l’autorisation pour que nos chiens aient le droit de subvenir à leurs besoins naturels en dehors de leur domicile.


Est-cela « Liberté, Égalité, Fraternité » ?


Non. Ce racisme canin, cette éradication ciblée, basés sur des concepts de races sans aucune cohérence, ni même basés sur des statistiques de morsures tournent à l’extermination.

Alors que, rappelons-le, depuis 1984 en France, sur 40 cas de morsures mortelles recensées, 17 ont été causées par des Bergers Allemands ; et pourtant ce cher Berger n’est pas considéré comme dangereux…Pensez vous, s’en prendre à l’icône de 30 millions d’amis ce serait un sacrilège !!!!

Pour nous propriétaires de molosses, qui plus est catégorisés, ce n’est pas le pays de la liberté et de l’égalité…et encore moins celle de la fraternité.



" Preuve en est cette histoire :

Un de nos membres de Communauté Molosses (association et forum), en subit les douloureuses retombées actuellement.

C’est l’histoire d’une jeune femme, habituée aux molosses, principalement des rottweilers puisqu’elle a été agent de sécurité.
Actuellement en formation pour son CQP maître chien, elle a simplement…un dimanche comme les autres…dans sa campagne enneigée…voulu aller promener son rottweiler.

Un dimanche paisible, calme, blanc…une petite bourgade engourdie par le froid et la neige…les quelques habitants frileux restés chez eux…elle décide d’aller se promener avec son chien.

Son rottweiler en laisse, tout heureux de sortir dans la neige…elle ne le musèle pas…personne aux alentours. Son chien est éduqué, sage, sociable…et il aime croquer dans la neige…ce qui l’amuse par-dessus tout. Elle se dit que pour une fois, il a bien le droit de jouer...

A peine à 100 mètres de son domicile, le long d’un champ entre quelques maisons isolées…un couple au loin avec un petit chien non tenu en laisse, se met à hurler et à l’insulter. Lui ordonnant de museler son chien méchant et criant de plus en plus fort, leur chien gambadant allègrement en tout liberté. (le rott toujours en laisse)

Ne souhaitant pas la provocation, cette jeune femme décide de rentrer chez elle, passe son portail et le referme pour éviter leurs grossièretés.

Le couple arrive, continuant ses menaces et insultes…

…elle préfère les ignorer et entre dans sa maison.

Quelques jours plus tard. La jeune femme est convoquée au commissariat. Plainte pour non port de la muselière.

Aujourd’hui en recherche d’emploi, en formation, elle risque d’avoir un casier judiciaire et donc de ne plus jamais pouvoir travailler en tant qu’agent de sécurité et risque de devoir se séparer de son rottweiler. (la détention d’un chien catégorisé est interdite aux personnes ayant un casier judiciaire, tout comme l'exercice de sa profession).

Outre un avenir fichu en l’air pour deux imbéciles du dimanche goinfrés de JT propagandiste, elle risque jusqu'à un an de PRISON et jusqu’à 7500 € d’amende.

Un an de prison, 7500€ d’amende…pour 100 m dans la neige avec un chien.

Désormais, c’est du domaine pénal. Un procès et une vie en l’air pour un dimanche à promener son chien 5 minutes devant chez soi.

Si cette histoire vous touche ne serait-ce qu’un peu…si vous arrivez à « comprendre » que l’on se sente persécuté, nous aurons au moins réussi – peut-être – à vous faire comprendre notre quotidien.

A nous qui subissons les chiens des autres, non éduqués, non tenus en laisse…

A nous qui subissons les menaces, les pressions, les interdictions, les insultes.

A nos chiens qui subissent la muselière et la laisse pour les plus chanceux.

Aux malchanceux qui sont euthanasiés parce qu’on en veut plus, parce qu’ils coûtent chers de les mettre en règle, parce qu'un propriétaire n’en veut pas pour signer un bail, parce que l'entourage fait pression, parce que la fourrière les condamne, les refuges leur refusent la chance d’être présentés à l’adoption au même titre que les autres…à ceux qui sont abandonnés sauvagement, dont on se débarrasse parfois de façon brutale et lâche…

à ces chiens qui sont nés dans la mauvaise « peau »,
à ceux qui ont une « gueule » de méchant, une gueule de pas beau…
à ceux qui sont ce que l’homme a créé…et que l’homme veut détruire…


Profitez de vos derniers moments de vie sur notre terre…avant l’extermination.

A nos détracteurs qui vont se frotter les mains…de savoir que la délation, la simple dénonciation sans témoin, vous suffiront pour vous venger de votre voisin ou d’un promeneur qui a le malheur de posséder un chien de catégorie ou un chien qui ne vous plaît pas: réjouissez vous.
Un simple appel à votre mairie, au commissariat et vous voilà devenu le justicier de la République. A vous qui pouvez dénoncer n’importe quelle personne possédant un molosse, vous avez le pouvoir de ruiner une vie.


J’espère que vous comprendrez notre combats. Parce qu’on souhaiterait simplement avoir un chien comme les autres…mais qu’il est JUSTE un peu différent physiquement.

A tous les courageux détenteurs de ces chiens, qui se battent encore pour les garder, qui subissent sans cesse la peur des autres, les pressions…l’angoisse permanente de la promenade où personne ne se montrera tolérant…

A tous les gens qui comme moi, savent très bien que si jamais leur chien a le malheur d’être un chien comme les autres, qui joue, aboie, jappe, gambade ou se bagarre. (oui des chiens qui se bagarrent ça arrive…au parc ou ailleurs, pour une broutille…sauf que les AUTRES ont le droit, ce sera sans conséquence pénale, ce n’est pas grave, ça arrive…)

A tous les possesseurs de molosses, qui la peur au ventre vont promener leurs chiens, catégorisés ou pas…qui savent que si jamais il se passe le moindre petit accrochage avec un autre chien non tenu en laisse (même si le nôtre est attaché) savent qu’ils seront jugés coupables. La peur au ventre de se dire que si UNE PERSONNE a décidé de vous en vouloir, pour rien...la possibilité de vous ruiner lui est offerte.

Aux mamans qui comme moi, à la sortie de l’école sont jugées comme des criminelles dangereuses ou des mères indignes…à tous les passionnés, les protecteurs, les courageux détenteurs de ces chiens…merci de continuer à vous battre pour nos molosses.


Vive la France, Vive les gens…Vive les chiens.

Liberté muselée.

Égalité catégorisée.

Fraternité euthanasiée."

De Doud
Communauté Molosse

Publié dans Coups de Coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alinelorea 13/06/2015 01:12

je comprends votre indignation et votre coup de gueule.Pzs facile la vie pour les molosses zvec tous ces c..... qui ne savent meme pas eduquer leur chiens a l'obeissance et qui s"octroient le droit de faire des reflexions desobligeantes .la loi devrait faire obligation a TOUS LES PROPRIETAIRED DE CHIEN QUELLE QUE SOIT LA RACE de faire une education a l'obeissance (un dressage) qui permet aussi de comprendte le "langage " du chien et les attitudes a adopter(exple:que quand un chien arrive en courant vers vous que vous ne connaissez pas).la premiere chose a ne pas faire est de tourner le dos et de partir en courant.et c'est bien plus agreable d'avoir un chien de toute race bien eduque.j'ete moi-meme et mon chien (une rott)attaquee par un berger suisse blanc non tenu en laisse qui m'a fait tomber a plat ventre(heureusement)et m'a pietine le dos et mordu a la tete(je serais tombee a plat dos le chien me mordait a la gorge!!! le maitre a pros son chien et a file comme un voyou sans se retourner. depos de plainte a la police avec description du chien le nom du chien les circonstances,des enfants de sa femme de son adresse....... affaire classee sans suite.j'en ai marre de ces prejuges non fondes .je n'ai jzmais eu de problemes eu de soucis avec mon voisinnage qui adoraient ma rott(partie ce 29 Mai(trop de chagrin )
ce sont des maitres irresponsables qui rendent leur animaldangereux en les maltraitant d'cette loi absurde .on dit tel maitre tel chien.bon courage

amoudru 28/12/2011 18:53

Bonjours,

Je suis d'accord pour décrire la stupidité des Français qui font confiance aux mensonges que l'on peut raconter aux sujet de nos chers molosses ; j'en ai maare que l'on fasse de la discrimination à
l'égard de nos gueules d'amour alors que tant de gens de gens se promène avec des roquets en liberté, ou la justice et l'égalité pour les chiens ; je serais toujours contre l'interdiction de
certaine race en France- contre l'interdiction des lieux public à nos molosses- contre la muselière- contre la catégorisation ; pourquoi ne pas faitre pareil pour tous les étrangers qui arrivent
sue le territoire Français

lambier 24/02/2010 19:33


merci pour ces mot si bien dit et vive no chien


amoudru 04/02/2010 19:17


Bonjour,

C'est frustrant quand on c'est qu'il n'est pas catégorisé et que la police m'oblige à meuseler mon chien dans ma commune, on le confond trop souvent avec le dogue argentin et j'ai été visité un
site sur on prétendait que le boulam était un chien de première catégorie, donc interdit en france.

Cela me révolte de voir les molosses muselé, déjà parceque qu'il ont besoin de transpier hors il le font par la langue et par les coussinets, cela risque plutôt de les rndre agressif à l'égard des
chiens non museler et je trouve inadmissible le fait qu'on puisse interdire les lieux publique aà nos gueules d'amour ; c'est comme ça que l'on risque d'en faire des chiens désiqulibrés.

D'autre part combien de fois des chiens de petites races sont veu planté leurs crocs dans le cou de mon chien alors que mon boulam ne se défend pas, ou est la dangerosité de nos molosses?


amoudru 03/02/2010 19:49


Bonjour,

Je suis tout à faire d'accord et c'est bien ce qui me fait mal intérieurement le fait que tant de gens n'aime pas les molosses , qu'on puisse les juger sans les connaitre.

Je ne sais plus je l'ai déjà dit, j'ai un boulam pour les amoureux de cette race, quand je le regarde couché à côté de moi je ne vois pas ou mon est dangereux, pareil chaque fois que je vais en
expo les am'staff n'arrête pas de me lécher ou sont les chiens dangereux?


¤ AngeL ¤ 04/02/2010 19:05



Oui c'est tellement frustrant, lorsque notre chien prouve toute sa sociabilité, sa stabilité, et que les gens en face de nous s'entêtent... bcp de maîtres comme moi finissent par rester dans leur
coin pour ne plus subir.

M'enfin heureusement il reste des gens sensés, ce matin un monsieur qui pourrait être mon grand-père m'a dit que c'était une honte de devoir museler "ces pauvres bêtes", bin ça reste quand même
rare venant d'une personne inconnue, et moi j'étais tellement surprise que je ne savais plus quoi dire.

J'imagine que ça ne doit pas être tjs facile de vivre avec un Boul'Am, avec en plus la confusion Amstaff/Pitbull...